6 types d’alopécie et leur traitement

Products for Hair Loss

Table des matières

L’alopécie, communément appelée perte de cheveux, touche des millions d’hommes et de femmes dans le monde. Elle peut se manifester sous différentes formes, chacune ayant des causes et des implications uniques. Il est essentiel de comprendre l’alopécie, non seulement pour identifier le type d’alopécie dont vous souffrez, mais aussi pour déterminer les stratégies de traitement les plus efficaces. Cette section présente les aspects fondamentaux de l’alopécie et ouvre la voie à une exploration détaillée de ses différents types.

L’alopécie androgénétique : La chute de cheveux héréditaire

L’alopécie androgénétique, plus connue sous le nom de calvitie masculine ou féminine, se caractérise par un amincissement progressif des cheveux, qui suit généralement un schéma défini par la génétique. Chez les hommes, cela commence souvent par un recul de la ligne des cheveux et un amincissement de la couronne, tandis que les femmes connaissent généralement un élargissement de la raie de leurs cheveux.

Options de traitement :

  • Médicaments : Le finastéride (hommes seulement) et le minoxidil (hommes et femmes) sont des traitements approuvés par la FDA qui peuvent ralentir la chute des cheveux et favoriser la repousse.
  • Chirurgie de transplantation capillaire : Les cas les plus avancés peuvent bénéficier d’options chirurgicales consistant à transplanter des follicules pileux sains dans les zones clairsemées.
  • Thérapie au laser : Des appareils de thérapie au laser de faible niveau sont disponibles pour un usage domestique et peuvent aider à stimuler la croissance des cheveux.

Alopecia Areata : La maladie auto-immune

L’alopécie areata est une maladie auto-immune dans laquelle le système immunitaire attaque les follicules pileux, ce qui entraîne souvent une perte de cheveux imprévisible sous forme de petites plaques rondes. L’ampleur de la perte de cheveux peut varier considérablement d’un individu à l’autre.

Options de traitement :

  • Corticostéroïdes : Ces puissants médicaments anti-inflammatoires peuvent être administrés par injection locale, application de pommade topique ou par voie orale pour supprimer le système immunitaire et favoriser la pousse des cheveux.
  • Immunothérapie : Des produits chimiques comme la diphencyprone (DPCP) sont appliqués sur le cuir chevelu pour modifier la réponse immunitaire et stimuler la croissance des cheveux.
  • Inhibiteurs de JAK : Les médicaments qui bloquent les voies de la janus kinase (JAK) se révèlent prometteurs dans le traitement des cas graves d’alopécie areata.

Effluvium télogène : La chute de cheveux due au stress

L’effluvium télogène survient lorsqu’un grand nombre de follicules pileux entrent en phase de repos en raison d’un stress physique ou psychologique. Les déclencheurs peuvent être une maladie grave, une intervention chirurgicale majeure, des facteurs de stress importants dans la vie ou une perte de poids extrême.

Options de traitement :

  • Gestion du stress : Des techniques telles que la pleine conscience, la méditation et le conseil peuvent aider à soulager le stress et permettre aux cheveux de reprendre leur cycle de croissance normal.
  • Soutien nutritionnel : Un apport suffisant en nutriments essentiels tels que le fer, le zinc et les vitamines B est crucial pour la santé des cheveux.
  • Des soins capillaires doux : Éviter les produits chimiques agressifs et le coiffage à la chaleur permet de minimiser le stress sur les cheveux.

L’alopécie cicatricielle : Perte de cheveux cicatricielle

L’alopécie cicatricielle se caractérise par une inflammation qui détruit les follicules pileux et les remplace par du tissu cicatriciel, ce qui entraîne une perte de cheveux permanente.

Options de traitement :

  • Médicaments anti-inflammatoires : Des traitements tels que les antibiotiques, les immunosuppresseurs ou les corticostéroïdes peuvent être utilisés pour réduire l’inflammation et arrêter la progression de la cicatrisation.
  • Options chirurgicales : Dans certains cas, une greffe de cheveux peut être envisagée pour restaurer les cheveux dans les zones où la cicatrisation s’est stabilisée.

L’alopécie de traction : Perte de cheveux due à la coiffure

L’alopécie de traction est causée par des coiffures qui tirent sur les cheveux, comme les queues de cheval, les tresses et les dreadlocks, ce qui peut entraîner une perte de cheveux principalement autour du front et des tempes.

Options de traitement :

  • Changer de coiffure : Le premier traitement consiste à modifier les pratiques de coiffure afin de réduire la tension exercée sur les cheveux.
  • Traitements topiques : L’application de minoxidil peut aider à la repousse des cheveux dans les zones affectées si les follicules ne sont pas endommagés de façon permanente.
  • Pratiques de soins capillaires : L’utilisation régulière d’après-shampooings et la manipulation délicate des cheveux peuvent prévenir d’autres dommages.

Pour l’alopécie androgénétique, les traitements les plus couramment recommandés sont le Minoxidil et le Finasteride. Le minoxidil est un traitement topique qui peut être utilisé par les hommes et les femmes, tandis que le finastéride est un médicament oral principalement prescrit aux hommes. Ces traitements sont plus efficaces lorsqu’ils sont mis en œuvre dès le début du processus de perte de cheveux et nécessitent une utilisation continue pour maintenir leurs effets bénéfiques.

Actuellement, il n’existe pas de traitement permanent de l’alopécie areata, car il s’agit d’une maladie auto-immune. Cependant, des traitements tels que les injections de corticostéroïdes, l’immunothérapie topique et les inhibiteurs de JAK peuvent gérer efficacement les symptômes et conduire à la repousse des cheveux dans de nombreux cas. La maladie est très imprévisible et la perte de cheveux peut réapparaître après le traitement.

La prévention de l’alopécie de traction passe par la modification des pratiques de soins capillaires afin de réduire la pression exercée sur les cheveux. Évitez les coiffures serrées qui tirent sur le cuir chevelu, comme les queues de cheval, les tresses et les chignons. Il est également utile de changer fréquemment de coiffure pour éviter une pression constante sur les mêmes zones du cuir chevelu. L’utilisation d’attaches souples et l’absence de traitements chimiques peuvent également réduire la casse et la perte de cheveux.

Gérer le stress en changeant de mode de vie peut aider considérablement à lutter contre l’effluvium télogène. Des pratiques telles que l’exercice physique régulier, une alimentation équilibrée, un sommeil adéquat et des techniques de pleine conscience peuvent réduire le niveau de stress et contribuer à accélérer la guérison. En outre, une alimentation riche en vitamines et minéraux essentiels favorise la croissance et la récupération des cheveux.

Get a Free Consultation

Aller au contenu principal