Minoxidil ou Finasteride pour la perte de cheveux ? What Works Best

Hair Loss for Best

Table des matières

Le minoxidil et le finastéride sont deux des traitements les plus connus contre la chute des cheveux. Initialement développés pour d’autres problèmes de santé – le Minoxidil pour l’hypertension artérielle et le Finasteride pour l’hyperplasie bénigne de la prostate -, ces deux produits se sont avérés par la suite présenter des avantages significatifs pour la repousse des cheveux et la prévention d’une nouvelle chute de cheveux. Ils sont aujourd’hui fréquemment prescrits ou recommandés aux personnes souffrant de calvitie, bien que leurs modes d’action et d’application diffèrent sensiblement.

Comment le Minoxidil agit-il contre la chute des cheveux ?

Le minoxidil est une solution topique qui s’applique directement sur le cuir chevelu. Il fonctionne principalement comme un vasodilatateur, c’est-à-dire qu’il élargit les vaisseaux sanguins et ouvre les canaux potassiques, ce qui permet d’apporter plus d’oxygène, de sang et de nutriments aux follicules pileux. Ce processus peut contribuer à raviver les follicules pileux rétrécis, à augmenter leur taille et à prolonger la phase de croissance des cheveux, appelée anagène. En général, le Minoxidil est utilisé deux fois par jour et est le plus efficace pour traiter la perte de cheveux sur le dessus de la tête. Il est disponible en vente libre en concentrations de 2 % et 5 %.

Comment le finastéride agit-il contre la chute des cheveux ?

Le finastéride fonctionne selon un principe différent. Il s’agit d’un médicament oral qui bloque la conversion de la testostérone en dihydrotestostérone (DHT), une hormone associée à la calvitie masculine. En réduisant les niveaux de DHT, le Finasteride peut aider à réduire la perte de cheveux et à augmenter la croissance des cheveux sur le cuir chevelu. Il est généralement prescrit sous la forme d’un comprimé de 1 mg par jour et est particulièrement efficace pour la perte de cheveux au niveau de la couronne et du milieu du cuir chevelu. Contrairement au Minoxidil, le Finastéride ne convient pas aux femmes, en particulier pendant les années de procréation.

Comparaison des effets secondaires : Minoxidil vs. Finasteride

Bien que ces deux traitements soient généralement bien tolérés, ils présentent des effets secondaires potentiels. Le Minoxidil peut provoquer une irritation du cuir chevelu, qui peut se traduire par une sécheresse, une desquamation, des démangeaisons et/ou des rougeurs. Dans de rares cas, il peut également provoquer une croissance indésirable des poils du visage à proximité du site d’application. Le finastéride, quant à lui, peut entraîner des effets secondaires plus importants, notamment des dysfonctionnements sexuels, des dépressions et des risques de cancer de la prostate de haut grade. Ces effets secondaires sont peu fréquents mais peuvent être persistants et potentiellement graves.

Histoires de réussite et commentaires des utilisateurs

De nombreux utilisateurs font état de résultats positifs avec les deux traitements. Les utilisateurs de Minoxidil constatent souvent une repousse notable des cheveux après trois à six mois d’utilisation régulière, tandis que les utilisateurs de Finasteride peuvent constater une diminution de la chute des cheveux et une certaine repousse après la même période. Le succès peut varier en fonction du type et de l’étendue de la perte de cheveux, ainsi que de la réaction individuelle au traitement.

Choisir entre le Minoxidil et le Finasteride

Le choix entre le Minoxidil et le Finasteride dépend souvent de plusieurs facteurs :

  • Type et localisation de la perte de cheveux : Le finastéride est généralement plus efficace pour la perte de cheveux sur la couronne et au milieu du cuir chevelu, tandis que le minoxidil peut être utilisé pour différentes zones.
  • Préoccupation concernant les effets secondaires : Les personnes qui se méfient des effets secondaires systémiques potentiels peuvent préférer le Minoxidil.
  • Le sexe : Le minoxidil convient aux hommes et aux femmes, tandis que le finastéride n’est prescrit qu’aux hommes.
  • Commodité : Le finastéride se prend une fois par jour sous forme de pilule, ce que certains trouveront plus pratique que d’appliquer une solution topique deux fois par jour.

Dans certains cas, les médecins peuvent recommander d’utiliser à la fois le Minoxidil et le Finasteride pour obtenir des résultats plus efficaces.

Pour le Minoxidil et le Finasteride, il faut généralement trois à six mois d’utilisation régulière pour obtenir des résultats notables. Avec le Minoxidil, les utilisateurs peuvent observer les premiers signes de repousse ou de réduction de la perte de cheveux relativement tôt, tandis que le Finasteride peut prendre un peu plus de temps pour montrer ses effets puisqu’il agit en modifiant les niveaux d’hormones. Il est important de continuer à utiliser ces traitements comme indiqué pour maintenir les résultats.

Le minoxidil convient aussi bien aux hommes qu’aux femmes et est souvent prescrit à une concentration de 2 % pour les femmes. Cependant, le Finastéride n’est généralement pas recommandé pour les femmes, en particulier celles en âge de procréer, en raison du risque de malformations congénitales et d’autres effets secondaires potentiels. Il est important que les femmes consultent un professionnel de la santé pour trouver des alternatives appropriées.

Les principales différences résident dans leur mode d’application et leur mécanisme d’action. Le minoxidil est une solution topique qui agit en augmentant le flux sanguin vers les follicules pileux et qui peut être utilisée par les deux sexes. Le finastéride, quant à lui, est un médicament oral qui réduit la chute des cheveux en inhibant la production de DHT, une hormone associée à la calvitie masculine, et n’est prescrit qu’aux hommes.

Le minoxidil n’a généralement pas d’effets secondaires permanents ; la plupart des problèmes, tels que l’irritation du cuir chevelu, tendent à disparaître après l’arrêt du produit. Le finastéride peut avoir des effets secondaires plus graves et parfois persistants, notamment des troubles sexuels et des changements d’humeur. Bien que rares, certains de ces effets peuvent persister même après l’arrêt du médicament. Il est essentiel de discuter de ces risques potentiels avec un professionnel de la santé avant de commencer le traitement.

Get a Free Consultation

Aller au contenu principal